POURQUOI EST-IL ABSOLUMENT NÉCESSAIRE

 

D'ÊTRE ACCRO À L'HARMONICA ??

 

 

 

Ma femme va être très jalouse - alors surtout ne lui dites rien !

 

En plus d'être amoureux d'Art Monica, je dois avouer que je suis complètement accro !! On me demande souvent comment j'ai pu en arriver là - et surtout pourquoi ??

 

Les débuts : j'avais 17 ou 18 ans et j'étais dans ma chambre d'ado, préoccupé par un problème insoluble... sans m'en rendre compte, absorbé par les pensées, j'ai pris un harmonica qui trainait depuis des années sur mon bureau, et machinalement, j'ai commencé à aspirer et souffler dedans, tout en réfléchissant...

 

Au bout d'un moment, j'ai remarqué que le son était agréable... et même qu'il me faisait du bien ! Quelques minutes plus tard j'avais complètement oublié le problème, et j'étais complètement absorbé dans ce son incroyable, si chaleureux et si riche, qui me faisait du bien...

 

Je suis resté un bon moment à simplement aspirer et à souffler, baigné dans le son, et quand j'ai "repris conscience", j'étais allongé par terre ! Je m'étais fait une vraie séance de sophro avec l'harmonica !! C'était le début d'une histoire d'amour qui n'a fait que grandir au fur et à mesure que je découvrais les merveilleuses possibilités de l'instrument. Ce qui est resté constant depuis trente ans, c'est ce plaisir du son, et cette joie pétillante à chaque fois que je le prends en main.

 

Les choses se sont gâtées pour mon entourage quand j’ai commencé à m’entrainer... à l’époque il n’y avait pas internet et même encore de nos jours les profs d’harmonica sont rares. Pour mon anniversaire, les amis qui en avaient marre m’ont offert une méthode de Jean-Jacques Milteau et - manque de chance pour les amis!- j’ai joué le même blues tous les jours pendant trois mois... je dois confesser que je le joue encore aujourd'hui avec le même plaisir.

 

Parmi mes meilleurs amis, l'harmonica a sa place en tête de liste. Quelle somme de bons moments, seul ou en groupe, en privé ou en concert, dedans ou dehors, assis, debout ou allongé, par n'importe quel temps ! En plus de ces moments de pur plaisir et de partage, je ne compte plus les services qu'il m'a rendus, ni les belles rencontres associées à ces moments-là.

 

Il faut dire que c'est un "vrai" instrument magique : quand tu joues une belle phrase d'harmonica quelque part, tu vois toujours quelques têtes se tourner vers toi avec un grand sourire, toutes générations confondues. S'il y a des enfants dans le coin, en général ils arrivent en sautant de joie, et ils en redemandent allègrement... 

 

Et donc, en plus de t'apporter la joie, l'harmonica te permet d'en distribuer! Un de mes plus beaux souvenirs était au Cameroun, à Yaoundé. Je participais à un gala au Palais des Congrès, avec le groupe By The Gospel River. Déjà à l'aéroport, en fouillant ma valise, le douanier a sorti mon sac plein d'harmonicas avec l'air très suspicieux, et m'a  demandé presque en colère : "Mais qu'est ce que c'est que ça Monsieur?". Je réponds "Des harmonicas!". Il me répond "Mais c'est pour quoi faire ???". Dans ce pays pourtant peuplé de super musiciens, je n'étais pas au bout de mes surprises.

 

Les chanteurs débutaient le concert a capella, j'étais planqué dans les coulisses avec mon harmonica en main - j'étais sensé créer un effet de surprise... Pendant le premier morceau, je devais arriver mystérieusement en marchant vers le micro, harmonica caché dans la main, et au dernier moment le sortir et lancer un WAAAAA digne du Flying Scotsman...

 

La réaction du public : un grand éclat de rire ! 1500 personnes qui partent en fou-rire et se tapent sur les cuisses en pleurant de rire, pendant ce qui m'a semblé... de très longues minutes !! Ils ne s'arrêtaient plus de rire! Au point que je me suis demandé si je n'avais pas une grosse verrue verte clignotante sur le front... mais non, renseignements pris, ces rires n'étaient pas moqueurs, mais plutôt l'expression d'une joie hilarante haha ! Juste après le concert, un jeune Camerounais est venu me voir et m'a dit d'un air décidé : "Tonton ! Ici personne ne joue de ça. Je veux être le premier à en jouer, apprends-moi!". 

 

J'avais déjà remarqué ça. Dans les années 90, j'avais un groupe de Blues-Rock plutôt décapant, et aux concerts  pendant  quelques morceaux je laissais tomber l'orgue pour prendre l'harmonica. J'avais remarqué que dès que je lançais le riff de "Not Fade Away", toute la salle avait le sourire jusqu'aux oreilles, instantanément.

 

Ton pote l'harmo, en plus de la beauté, c'est de la joie compressée...

 

... mais c'est aussi bon pour la santé !!!

 

Parce qu'on s'entraine à respirer avec la respiration ventrale... les adeptes du Chi Qong, des Arts Martiaux, du Yoga etc. savent tous que c'est une vraie respiration de santé. L'harmonica en plus de ça est le seul instrument - à ma connaissance - où l'on aspire les notes autant qu'on les souffle.

 

Il faut savoir que le son, comme pour les chanteurs, est produit autant à partir de notre corps que de l'instrument - nous avons des résonateurs... En plus de cette sensation incroyable et unique de produire le son en aspirant, le simple fait de le faire en respirant de façon ventrale procure une sentiment de bien être au bout de quelques minutes. Ce qui rend très vite le rendez-vous quotidien indispensable...

 

Une autre raison d'adopter l'harmonica comme meilleur ami est qu'il est transportable très facilement. On peut faire de la musique pratiquement n'importe où... il suffit d'avoir une poche pour le transporter.

 

Et à propos de la taille : bien que ne mesurant que de 10 à 20 cm, il couvre... entre 2 et 4 octaves !  Rien que le "petit" diatonique, soit l'harmonica le plus courant, couvre 3 octaves - 10cm d'harmonica pour 50 cm sur un piano !

 

De plus, oh merveille, c'est un instrument "complet", respectable, et en même temps abordable très facilement : on peut apprendre les bases et se faire plaisir immédiatement, dès le premier cours. Pas besoin d'être un virtuose, pas besoin même de solfège pour le diatonique en tout cas. On peut être tout de suite dans le plaisir de jouer - et y rester ! 

 

Ensuite on n'aura pas assez d'une vie pour en découvrir toutes les possibilités et maîtriser toutes les techniques. Entre rythmiques, effets sonores et mélodie l'éventail est très large. Et c'est un instrument à vent qui permet de jouer quelques accords... ce qui est unique !

 

Une fois que vous avez compris les principes de la mélodie et des rythmiques, vous pouvez jouer avec pratiquement n'importe quel musicien sur la planète, dans un grand nombre de styles différents.

 

Quand on commence à s'entraîner sérieusement, on va voir qu'il faut rester bien détendu et concentré, d'une part pour produire des notes "clean", d'autre part - surtout à l'harmonica chromatique - pour visualiser les notes que l'on joue - savoir où l'on est pour savoir comment aller là où l'on veut...

 

C'est ainsi que m'entraîner à l'harmonica, en plus de m'aider à la concentration, m'aide à structurer mes réseaux neuronaux !

 

 

Pour résumer : les raisons qui font qu'il faut impérativement tomber accro de l'harmonica sont les suivantes.

 

Mon pote l'harmo : me donne du plaisir et de la joie / la transmet aux autres / me permet de jouer des mélodies / de jouer des rythmiques / de produire des effets sonores intéressants / me permet de jouer n'importe où / avec n'importe qui / dans tous les styles ou presque / est peu encombrant / est facile à apprendre et plaisant à "travailler" / est peu exigeant et pourtant riche en possibilités à tous niveaux / me maintient en bonne santé / stimule mon cerveau / m'apprendra toute ma vie durant